Le 16 janvier 2019, le protocole Ethereum devait être mis à jour vers une nouvelle version du nom de Constantinople, causant un hard fork de la blockchain Ethereum. Ce hard fork a été reporté au 27 février en raison d’une faille de sécurité trouvée dans l’EIP 1283. Aucune inquiétude à avoir car il ne s’agit pas d’un hard fork contentieux qui donnera lieu à une autre blockchain véritablement concurrente. En revanche, des améliorations importantes pour l’avenir d’Ethereum vont avoir lieu.

Comment se préparer à Constantinople ?

C’est au bloc numéro 7 080 000 que la mise à jour devait avoir lieu. Constantinople est très largement supporté par la communauté. La totalité des acteurs ont annoncé leur support et se préparent pour adopter cette nouvelle version du protocole, dès lors que la faille de sécurité sera résolue. Les possesseurs d’Ethers n’ont strictement rien à faire par rapport à ce hard fork.

Les plus prudents se garderont d’effectuer des transactions sur la blockchain Ethereum pendant les quelques heures suivant le hard fork en cas de problème imprévu. Nous ne sommes en tout cas pas dans un scénario similaire à celui qui a donné naissance à Ethereum Classic lors de l’épisode “The DAO” en 2016.

Ethereum evolutions

Il existe cependant toujours des gens malhonnêtes prêts à tirer avantage de n’importe quelle situation dans l’écosystème crypto. Cette fois, deux projets appelés Ethereum Classic Vision et Ethereum Nowa prétendent créer des hard forks de la chaîne Ethereum, profitant de la confusion chez les investisseurs les moins avertis. Ces projets se sont avérés être des scams. Nous conseillons de les éviter à tout prix. En revanche, nous allons voir que cette mise à jour apporte des fonctionnalités très intéressantes pour Ethereum, qui reste plus que jamais un projet intéressant, disponible à l’achat et à la vente sur notre plateforme Coinhouse.

Pourquoi Constantinople ?

Constantinople implémente différents EIP (Ethereum Improvement Proposal) :

  • EIP 145 : Permet de diviser par dix le coût d’une opération bit à bit. Ces opérations coûteront 3 unités de gas au lieu de 35 jusqu’à présent, ce qui diminuera le coûts et la consommation d’espace dans les blocs.
  • EIP 1014: Implémente une nouvelle opération code qui permet d’interagir en toute confiance avec des adresses Ethereum qui n’ont pas encore été déployées sur la blockchain. Une avancée importante pour les solutions off-chain qui s’appuient sur les state-channels.
  • EIP 1052: Permet aux smart-contracts de s’entre-vérifier via une nouvelle opération code qui vérifiera seulement le hash du code, au lieu de devoir relire l’intégralité du code. Ceci permettra d’accélérer le fonctionnement de certains smart-contracts.
  • EIP 1234: Diminue la récompense par bloc de 3 à 2 ethers, donc l’inflation du réseau passera de 10,5% à 7.5%. Dans le même temps, EIP 1234 retarde la “difficulty bomb” de 12 mois : cette fonctionnalité augmente exponentiellement la difficulté de minage sur la chaîne à une date donnée et a pour but de paralyser complètement le système. Elle avait été introduite pour forcer le passage à la Preuve d’Enjeu, mais visiblement il faudra plus de temps.
  • EIP 1283: Réduit considérablement le coût en unités de gas des opérations utilisant consécutivement les même cases-mémoires dans l’EVM (Ethereum Virtual Machine), ce qui permettra de réduire drastiquement le coût d’exécution de certains smart-contracts.

Rappel sur les hard forks

Les hard forks sont des changements du protocole qui entraînent des modifications de la Blockchain incompatibles avec les versions précédentes, contrairement aux soft forks. Il est bien entendu préférable de faire évoluer le protocole via des soft forks, mais quelquefois les modifications à effectuer sont tellement importantes qu’un hard fork devient indispensable. Son utilisation présente tout de même le risque suivant :

ethereum-hard-fork-concept

Si, lors du lancement de la nouvelle version du protocole, une large majorité des acteurs du réseau soutiennent l’évolution et les changements qu’elle apporte, la totalité des éditeurs de logiciels, des plateformes de change et des noeuds du réseau s’aligneront rapidement afin de rester compatibles.

Si au contraire les changements apportés au protocole ne font pas consensus, on assiste alors à un “split” de la chaîne, à savoir deux versions incompatibles de la blockchain avec une partie des acteurs qui soutiennent la nouvelle version et une autre partie qui préfère l’ancienne.

Il est donc nécessaire pour les gestionnaires d’un projet, lors de la préparation d’un hard fork, de s’assurer d’avoir le support d’une partie importante de la communauté pour ne pas aboutir à un ‘’spit’’. Si ce n’est pas le cas, il est toujours possible d’essayer le passage en force, mais c’est alors un saut dans l’inconnu.

Des améliorations non négligeables pour Ethereum

Constantinople apporte plusieurs modifications au protocole Ethereum qui permettront d’optimiser le coût de certaines fonctionnalités, surtout liées aux smart contracts. On voit ici que l’équipe de développement Ethereum se concentre sur ces fonctionnalités qui donnent toute sa valeur à la blockchain Ethereum.

ethereum-constantinople-hard-fork-code

Les modifications auront également pour conséquence de libérer de la place dans les blocs et donc de diminuer le coût d’utilisation de la blockchain Ethereum, avec en parallèle, une forte diminution de l’inflation du réseau de 3 à 2 ethers par bloc de transaction.

Une fois encore, l’équipe gérant le projet Ethereum prouve son dynamisme par des fonctionnalités riches et innovantes, malgré des problèmes liés à la sécurité qui restent à résoudre. Il sera intéressant de voir quelle incidence auront ces améliorations sur le prix de l’Ether à moyen terme.

Enfin, si vous détenez des ethers, aucune action n’est nécessaire de votre part. Nous conseillons de rester loin des arnaques comme ETCV et ETN.

Don't miss out!
Devenez un investisseur averti !

Vous avez aimé ce contenu ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l'actualité décryptée par nos experts !

Invalid email address
Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
partages
Bitnami