Même tendance que la semaine dernière sur le marché des cryptoactifs : le Bitcoin évolue lentement : + 3,55% à 3990$ (3520€) en 7 jours alors que certains Altcoins réalisent des hausses bien plus fortes, à l’image de Bitcoin Cash (+25,83%), Stellar Lumens (+10,89%) ou encore Ontology (+20,14%).

Alors que certains actifs semblent avoir clairement entamés leur retournement haussier, la situation est plus confuse sur Bitcoin. Les volumes ont même tendance à rebaisser légèrement pour atteindre une moyenne de 9 milliards de dollars échangés quotidiennement. L’indice de volatilité continue de chuter pour atteindre 2%.

Concernant les nouvelles fondamentales, des contradictions apparaissent également. Alors que les bonnes nouvelles se multiplient pour des Altcoins comme Stellar Lumens (XLM) ou Enjin (ENJ), elles sont relativement discrètes concernant Bitcoin. Et celles sur l’arrivée de la finance traditionnelle dans le secteur sont même mitigées, avec Bakkt risquant une nouvelle fois d être repoussé.

Voici les principaux niveaux de prix à surveiller :

Bitcoin

Bitcoin chart

Sur le court-terme, l’action de prix est positive avec des creux de plus en plus haut depuis plusieurs jours. Les 4000$ freinent un peu le cours mais les acheteurs devraient ramener le prix sur le niveau de résistance des 4200$ (3700€). La volatilité risque de revenir à ce moment-là. Si elle est accompagnée d’une nouvelle impulsion haussière, il s’agira d’un signal d’achat

Vendre          Acheter


Le second niveau à franchir pour confirmer un retournement haussier sur Bitcoin reste les 4800/5000$, zone où se trouve également la moyenne mobile 200 jours.

La situation n’est donc pas encore claire sur le long-terme pour Bitcoin, d’autant plus que les volumes faiblissent ces derniers jours. Il faudra surveiller si la zone résistante des 4200-4400$ ne provoque pas un nouveau rejet baissier. Le support formé vers 3500$ (3150€) reste le niveau à défendre pour les acheteurs pour éviter un retournement baissier plus fort.

Ethereum

Ethereum vs Bitcoin chart

L’Ether gagne 4,36% cette semaine à 136$ (120€). L’actif reste très corrélé à Bitcoin avec un indice à 0,87. Depuis février, le cours de l’Ether par rapport à Bitcoin évolue dans un range délimité par un support à 0,03btc/eth et une résistance importante à 0,04btc/eth. Un retour du cours vers cette résistance puis un franchissement de celle-ci serait un signal d achat.

Vendre          Acheter

Mais attention, les volumes faiblissent également sur le marché de l’Ether. Cette résistance des 0,04btc/eth a déjà rejeté le prix par deux fois en janvier et en février. Par rapport au dollar, la zone de résistance située entre 160 et 180$ (130 et 142€), sur laquelle se trouve actuellement la moyenne mobile à 200 jours, reste un niveau clé à franchir. Il n’est pas à exclure que le retour du cours dans cette zone provoque un nouveau rejet baissier.

Stellar Lumens (XLM)

Stellar vs Bitcoin chart

Stellar Lumens continue de bien performer cette semaine avec une hausse qui a atteint jusqu’à 10,89% par rapport à Bitcoin en quelques jours.

Le cours se stabilise sur la zone située entre 2600 et 2900 satoshis qui fait désormais office de résistance. Si la consolidation se poursuit et que le cours du Stellar casse à la hausse le niveau des 2900 satoshis, il s’agira d’un signal d’achat. De bonnes nouvelles pour Stellar alors que Ripple et son token XRP ne progresse plus depuis des semaines. Toutefois, si la tendance haussière que nous connaissons actuellement sur le marché s’arrête, le cours devrait repartir à la baisse avec les 2100 satoshis comme ultime support à défendre.

Les news à retenir

  • Après plus de cinq années de procédure et plus d’une année derrière les barreaux, le propriétaire de la place de Marché Mt.Gox qui a subi le plus grand “hack” de l’histoire des crypto-actifs, originaire de Dijon est fixé sur son sort : Une condamnation à 2 ans et demi avec sursis et six ans de mise à l’épreuve pour manipulation et dissimulation de bilans financiers et acquittement pour le reste dans ce qui s’apparente à un camouflet pour le bureau du procureur qui réclamait dix ans ferme d’emprisonnement. Mark Karpelès, résident japonais, reste en attente d’un éventuel appel du parquet et continue sa reconversion en dehors de l’univers des cryptoactifs.
  • Fin de Partie pour la place de Marché Gatecoin, Victime d’un Hack en 2016, l’exchange du français Aurelien Menant a été clôturé par la justice de Hong Kong, un liquidateur a été nommé qui aura la lourde tâche de distribuer aux personnes qui ont perdu des fonds en 2016 le produit de la vente des actifs de l’entreprise.
  • Tether, Stablecoin Leader du marché avec plus de 2 milliards d’USDT en circulation, s’est attiré les foudres de la communauté crypto en modifiant ses termes et conditions juridiques, laissant ouverte la possibilité d’utilisation des réserves fiduciaires à des fins de placement. Ce scénario ouvre la porte à une prise de risque qui pourraient déboucher sur un déséquilibre entre les réserves en numéraire de Tether et la masse monétaire d’USDT. La communauté a rapidement sauté le pas et a évoqué le terme de “réserve fractionnaire”, chose commune dans le monde financier classique mais aux antipodes de la philosophie des cryptoactifs. Les marchés financiers n’ont pas à ce jour pénalisé le USDT qui garde sa valorisation stable à près de 1$ par token. Faute d’alternative suffisamment mûre, le Tether semble encore bénéficier d’un certain passe-droit mais pour combien de temps encore ?
  • Lancement de la plateforme Tryethereum.today dont l’objectif est de mettre en avant les projets liés à Ethereum qui disposent de l’expérience utilisateur la plus simple d’accès. Favoriser les interactions avec la blockchain Ethereum pour le public le moins technique est l’un des principaux mots d’ordres de la communauté. Le site, complétement open-source, sera régulièrement enrichi en contenu.
  • Sur les traces du succès remarqué du Burner Wallet, l’équipe de connext propose l’expérience de wallet “tout public” et simplifié DaiCard.io : un portefeuille qui mise sur les micro-paiements. Daicard est compatible avec l’ensemble des navigateurs smartphones et ne requiert pas l’installation d’applications tierces, se crédite avec des ETH et se charge de manière automatique de convertir le montant en stablecoin DAI. D’un point de vue technologique, Daicard expérimente la technologie des canaux de paiement qui permettent des transfert quasi-instantanés sans frais. Daicard repose sur une technologie encore considérée comme expérimentale, le montant des échanges est donc pour l’instant artificiellement limité à l’équivalent de 30$.

L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que le contenu des articles ne constitue en aucun cas un conseil en investissement.
L’investissement dans les cryptoactifs comporte un risque de perte totale en capital.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à prendre contact avec notre service support.

Don't miss out!
Devenez un investisseur averti !

Vous avez aimé ce contenu ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l'actualité décryptée par nos experts !

Invalid email address
Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Leave A Reply

partages
Bitnami