Livepeer est une plateforme de diffusion de contenu vidéo décentralisé lancée en avril 2018. Le monde de la diffusion vidéo sur Internet reste extrêmement centralisé, via principalement des acteurs comme Netflix ou Amazon. La blockchain et des applications décentralisées comme LivePeer ont pour objectif de permettre l’émergence de nouveaux modes de diffusion.

LivePeer pour un mode de diffusion décentralisé

Livepeer logoLa vision du projet LivePeer est de mettre en place une Blockchain pour que tout ordinateur puisse diffuser du contenu librement sans qu’aucun site internet ou autorité ne puisse influer sur le contenu à distribuer et sur la façon dont il atteindra l’utilisateur final.

Le 16 mars 2017, LivePeer a fait parler de lui en attribuant à toutes les adresses Ethereum qui affichaient un solde supérieur à 0.1 ETH des tokens LPT dans le cadre d’un “Airdrop” massif correspondant à 63% du nombre total des LPT tokens existants. 2,6 millions d’adresses ethereum ont ainsi gratuitement reçu chacune 2,44 LPT tokens.

Un projet sans ICO

Les développeurs de Livepeer n’ont pas souhaité faire d’ICO: 19% des tokens existants ont été distribués à des investisseurs privés, alors que l’équipe s’est réservé un peu moins de 18% pour financer le développement de leur projet sur le long terme, montrant qu’il est tout à fait possible de créer un token “utile” sans recourir à une ICO.

Un écosystème tourné vers la réussite de la Plateforme

Livepeer est une application décentralisée – Dapp – qui utilise le  ‘’delegated staking’’ via un ensemble d’acteurs dont les motivations sont la stabilité et la réussite de la plateforme :

  • Les détenteurs de tokens les confient aux délégués dans le but de générer un revenu passif en partageant les récompenses obtenues par ces derniers.
  • Les délégués – Delegators Transcoder – mettent en séquestre des LPT tokens des détenteurs, et diffusent des flux vidéo proportionnellement aux tokens mis sous séquestre. Ils sont rémunérés en ETH et en LPT.
  • Les diffuseurs – Broadcasters – mettent en ligne du contenu vidéo et paient des frais en ETH aux délégués.

Proof–of–Stake_(PoS)Les délégués doivent assurer la qualité du service de Livepeer : si le flux vidéo est indisponible ou interrompu ou que la qualité de diffusion est insuffisante, ils perdent une partie des tokens séquestrés.

Un modèle économique inspiré de ce qui fonctionne ailleurs

Livepeer s’approche de deux modèles économiques que Coinhouse trouve intéressants :

  1. Une inflation contrôlée : pour assurer la sécurité du réseau Livepeer, 50% des tokens LPT doivent être séquestrés à tout moment, afin d’inciter les simples détenteurs à déléguer leurs tokens. Le taux d’inflation du token LPT s’ajuste automatiquement, pénalisant les portefeuilles des détenteurs qui ne font que les conserver, et rémunérant ceux qui les délèguent.
  2. Deux tokens pour deux objectifs différents : le LPT sert à assurer la stabilité et la sécurité du réseau. L’ETH sert à chaque créateur de vidéo sur la plateforme pour payer sa diffusion.

Cela a plusieurs conséquences positives : on ne force pas les diffuseurs à adopter un token “in-game currency” – on pourrait même remplacer ETH par un stablecoin tel que DAI. De plus, acquérir une portion importante de la masse monétaire de LPT pour remettre en question la sécurité du réseau serait extrêmement difficile.

Déléguer c’est rentable ?

Pour la rédaction de cet article, nous avons rejoint le réseau Livepeer, en ayant bénéficié d’un “Airdrop” et en investissant pour obtenir un total de 63,58 LPT tokens.

Nous avons choisi un délégué – Transcoder – qui affichait la meilleure offre :

délégué LivePeer

  • Sa commission est de 2,5% sur l’inflation de LPT tokens
  • Il partage avec nous la moitié des revenus des vidéos diffusées
  • Il facture ses diffusions de vidéos à un prix extrêmement compétitif : 7,5 Gwei par minute soit 0.0000000075 ETH

En deux semaines, nous affichions le solde de 68,32 LPT tokens, soit un gain de 4,74 LPT tokens, ce qui représente près de 3% de gains par semaine, soit un rendement bien supérieur à nos attentes.

En revanche, nous n’avons collecté aucun frais en ETH. La plateforme reste pour l’instant un projet jeune en test, dont le fonctionnement requiert de fortes compétences techniques.

LivePeer, un projet très jeune

Il apparaît que seulement 20,54% des LPT tokens sont actuellement en enjeu, or leurs propriétaires sont les seuls à capter l’inflation. La rémunération correspondante est donc près de cinq fois l’inflation totale du réseau, et continue d’augmenter chaque jour.

Cette situation particulièrement profitable sur le court-terme ne pourra pas durer éternellement, une grande partie des tokens étant liés au Airdrop initial. Après un délai de sept jours défini par le protocole, nous avons pu retirer l’ensemble de nos LPT tokens du smartcontrat Livepeer sans contrainte.

Sur la plateforme d’échange décentralisé Radar Relay qui liste le token LPT, le cours du 16 Novembre 2018 était de 0.0223990 ETH, alors que 68,32 LPT tokens valent désormais 1,53 ETH, soit une plus-value de près de 60%. Dans le marché actuel, c’est loin d’être négligeable.

Les LPT tokens sont échangeables contre des ethers que vous pouvez acquérir sur notre plateforme Coinhouse. Nous étudions de près LivePeer qui a le potentiel de rejoindre prochainement notre liste des actifs à suivre. Comme tout projet émergent, le risque qu’il déçoive reste élevé et nous invitons nos lecteurs à faire des recherches approfondies avant d’envisager le moindre investissement. 

Cet article n’est pas le fruit d’un partenariat avec Livepeer. L’auteur de ces lignes possède une quantité mineure de LPT token. Ce contenu n’est pas un conseil en investissement.

partages
Bitnami