Une ICO ou “Initial Coin Offering” est une méthode de levée de fonds en cryptoactifs qui va contourner les réglementations traditionnelles et réduire drastiquement les coûts liés aux exigences en matière de conformité règlementaire et ceux liés aux intermédiaires comme les ventures capitals, les banques, etc.

ICO : DEFINITION

Lors d’une ICO, on échange des cryptoactifs déjà bien établies comme du bitcoin ou de  l’ether contre un futur crypto-actif développé par les porteurs du projet. A la différence d’actions qui nous donne des parts d’une entreprise et donc droit à des dividendes et un certain pouvoir décisionnaire, le token (crypto-actif) délivré peut avoir différentes fonctionnalités au sein de la plateforme qui est en train d’être développé.

ICO : QUELQUES CHIFFRES

Le nombre d’ICOs et les montants levés par celles-ci a augmenté exponentiellement depuis quelques années :

En 2015, 3 ICOs levaient 6,084,000$

En 2016, 30 ICOs ont levé 94,009,144$

En 2017, un total de 884 ICOs ont eu lieu, pour 6,073,707,934$ levés.

Début Juin 2018, nous étions déjà à 832 ICOs pour 5,168,439,957$ levés.

UN MILIEU HOSTILE AUX NÉOPHYTES

Alors que les ICOs représentent un cas d’usage indéniablement intéressant de l’utilisation des cryptoactifs et de la désintermédiarisation des levées de fonds, elles montrent aussi les risques du système pour un utilisateur lambda et l’importance de s’éduquer avant d’investir dans ce types de projets.

Il existe un nombre non négligeable d’arnaques ou de techniques de manipulation via du marketing visant à lever le plus de fonds possible pour des projets inutiles.

On estime à 90%+ le nombre d’ICOs faites en 2017 qui s’avèrent déjà être des échecs.

BONNES PRATIQUE AVANT D’INVESTIR DANS UNE ICO

Si vous souhaitez investir dans une ICO, nous vous recommandons fortement d’adopter certaines bonnes pratiques :

  • Informez vous sur l’équipe qui tient le projet. Qui sont-ils ? Qu’ont-ils fait dans le passé ? Leurs succès  ? Leurs échecs ? Ne vous faites pas avoir par de faux comptes linkedin par exemple, vérifiez l’information.
  • A quelle problématique répond le projet ? Pourquoi la nécessité d’une nouvelle plateforme ? Ne peut-on pas déjà faire cela avec un crypto-actif existant ?
  • A quoi va servir le token au sein de la plateforme ? A-t-il une utilité concrète ?
  • Quelle est la taille de la communauté derrière le projet ? A-t-il déjà une bonne visibilité ? Attention cependant au arnaques comme Onecoin ou Bitconnect qui ont su mobiliser les troupes.
  • A quoi ressemble le Whitepaper ? Est-il sérieux ? Innovant ? N’y a t’il bien que les aspects techniques proposés (pas de marketing, commercial ?)
  • Les cryptoactifs sont des projets open-source. Il y a-t-il un endroit ou je peux consulter le code du projet ? Participer à son développement ? Il y a-t-il des contributions nombreuses et quotidiennes apportées au projet ? Le projet dispose-t-il d’un Github (plateforme de développement de software publique) ?

Vous voilà maintenant armé ! Mais surtout, n’oubliez pas les deux règles d’or : n’investissez jamais plus de ce que vous êtes prêts à perdre, et n’ayez pas confiance en ce qu’on vous dit, vérifiez !

Don't miss out!
Devenez un investisseur averti !

Vous avez aimé ce contenu ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l'actualité décryptée par nos experts !

Invalid email address
Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Comments are closed.

partages
Bitnami