Avec une hausse de 50% entre le 2 et le 6 novembre, suivie d’une baisse similaire quelques jours après, le Bitcoin Cash fait parler de lui. La communauté ne parvient pas à un consensus et la scission prévue jeudi 15 novembre va entraîner la création d’un nouveau cryptoactif : le Bitcoin Cash SV. Cette séparation sur fond de guerre interne entre les gestionnaires du projet, en particulier Roger Ver et Craig Wright, peut être source d’opportunités et de risques pour les investisseurs. Coinhouse décrypte ces événements.

Les origines de Bitcoin Cash

Bitcoin-Cash-logoBitcoin Cash (BCH) est un fork de la monnaie Bitcoin (BTC). Incapables de parvenir à un accord sur la meilleure façon d’augmenter le nombre de transactions Bitcoin quotidiennes, un groupe de développeurs, mineurs et évangélistes créait le Bitcoin Cash le 1er août 2017, avec pour objectif affirmé de remplacer le Bitcoin original.

Les partisans de Bitcoin Cash affirment que seule une augmentation significative de la taille maximale des blocs de transactions pourra permettre de traiter un grand nombre de transactions par seconde. N’ayant pas réussi à s’imposer comme véritable Bitcoin, ils ont cependant continué leur projet en se proposant comme une alternative plus efficace et moins chère que le Bitcoin original.

Que faire si vous détenez ou voulez acheter du Bitcoin Cash ?

Coinhouse a publié un article sur les bonnes méthodes à appliquer lorsqu’un cryptoactif comme le Bitcoin Cash se prépare à un hard fork. Vous y trouverez notamment les explications pour vous procurer du Bitcoin Cash avec Coinhouse si vous souhaitez profiter de ce hard fork pour spéculer.

Débat sur la taille des blocs

bitcoin 21 millionsEn un peu plus d’un an, le protocole Bitcoin Cash a connu ses propres évolutions, et les blocs ont maintenant une taille maximale de 32 Mo. Mais le débat sur la taille des blocs divise désormais au sein même de la communauté Bitcoin Cash. Roger Ver, l’un des premiers investisseurs dans le Bitcoin, et Craig Wright, un “entrepreneur” australien qui prétend être Satoshi Nakamoto – le pseudonyme du créateur du Bitcoin – se sont publiquement affrontés sur le sujet. Craig Wright s’est notamment adressé à Roger Ver en déclarant ‘’Tu es mon ennemi, je suis Satoshi…’’.

Roger Ver défend une mise à jour de Bitcoin Cash qui s’oriente davantage vers les ‘’atomic swaps’’, une solution permettant des transactions d’une blockchain à une autre. Mais il n’est pas question d’augmenter à nouveau la taille des blocs. Alors que Craig Wright soutient une autre version augmentant à nouveau la taille des blocs à 128Mo. Cette nouvelle version du Bitcoin Cash doit s’appeler Bitcoin Cash SV – pour Satoshi Vision – et la blockchain Bitcoin Cash actuelle prendrait alors le nom de Bitcoin Cash ABC.

Bitcoin Cash ou la guerre des clans

Ces deux personnalités entraînent une division de la communauté Bitcoin Cash derrière eux. Sous de prétendus conflits techniques, la situation actuelle semble davantage être le résultat d’une guerre d’égos et de contrôle entre Roger Ver et Craig Wright.

Le site d’information Bitcoin.com et la ferme de minage du même nom, appartenant à Roger Ver, soutiennent évidemment le Bitcoin Cash ABC et affirment qu’une nouvelle augmentation de la taille des blocs est parfaitement inutile et non prioritaire pour le moment. De fait, le très faible nombre de transactions Bitcoin Cash ne nécessite pas de blocs de 32 Mo, encore moins 128. Du côté de Craig Wright, la plus grande ferme de minage de Bitcoin Cash, CoinGeek, soutient la chaîne Bitcoin SV.

Bitcoin Cash ou la guerre du minage

Des problématiques de puissance de calcul et de prix sont en jeu. Une prévision indique (en date du 14 novembre) que  le protocole Bitcoin Cash ABC dispose de 1099 noeuds Bitcoin Cash contre seulement 177 pour Bitcoin SV, sur un total de 2330. Avantage à Bitcoin Cash ABC sur ce point. A l’inverse,   Bitcoin Cash SV réunirait près de deux tiers de la puissance de calcul comparé à Bitcoin Cash ABC. De grandes sociétés déjà impliquées dans le minage du Bitcoin Cash, comme Bitmain qui est dirigé par Jihan Wu, sont face à des décisions complexes et il est difficile de savoir quel pourcentage de la puissance de calcul sera attribué à telle ou telle blockchain.

comparaison puissance de calcul estimée Bitcoin Cash

Bitcoin Cash ou la guerre des prix

La spéculation sur les prix est aussi un indicateur de l’intérêt du public pour un cryptoactif. Le 14 novembre, le Bitcoin Cash était retombé à environ 370€ sur les différentes plateformes. Mais la spéculation sur le prix du futur Bitcoin Cash SV est possible : la plateforme Poloniex le propose et un prix est actuellement établi autour de 120€. À l’approche du fork, les prix des deux actifs semblent converger même si le prix du Bitcoin Cash original reste plus cher.

Plus sulfureux, Craig Wright a menacé sur Twitter d’attaquer la blockchain BCH ABC si le protocole ABC était mis en oeuvre. L’attaque consisterait à miner des blocs vides en détenant plus de 50% de la puissance de calcul, ce qui paralyserait le réseau BCH. Mais certains spécialistes du Bitcoin déclarent que ces menaces ne sont pas sérieuses, Craig Wright ne disposant pas des moyens techniques pour les mettre à exécution.

Bitcoin SV, une dérive qui n’a plus rien à voir avec Bitcoin

Encore plus surprenant, des discussions sur Reddit ont mis en évidence que Craig Wright semble vouloir attirer la puissance de calcul des mineurs en leur promettant de remettre en circulation des bitcoins dits ‘’brûlés’’, c’est-à-dire volontairement détruits, ou considérés comme perdus.

bitcoin cash warDe telles pratiques n’ont plus rien à voir avec les fondamentaux du Bitcoin qui ont été établis afin d’assurer au détenteur de la clé privée un contrôle total sur ses fonds. Si une entité centrale a la possibilité de transférer des cryptoactifs sans en détenir la clé privée, ce n’est pas une Blockchain.

La prudence s’impose pour les investisseurs

Coinhouse recommande la prudence avant un hard fork. Banni du slack Bitcoin Cash par Craig Wright, le principal développeur de Bitcoin Cash ABC se dit même prêt à modifier l’algorithme de hash de Bitcoin Cash si la menace d’attaque de Craig Wright se concrétise. De telles actions auraient des conséquences imprévisibles pour les mineurs. Face à tant d’inconnu, Ledger a notamment décidé de suspendre ses opérations sur Bitcoin Cash (BCH) à partir du 15 novembre et jusqu’à ce que la chaîne la plus stable puisse être déterminée. Reste à savoir comment le marché réagira le 15 novembre face à de telles incertitudes.

partages
Bitnami