Le revenu passif, c’est-à-dire faire travailler son argent pour générer des revenus supplémentaires, est un rêve pour beaucoup. Autrefois chasse gardée des rentiers, mettre à disposition son capital contre rémunération devient possible pour tout un chacun grâce à la finance décentralisée, qui fait émerger de nouveaux services sans passer par les tiers de confiance de la finance traditionnelle. Coinhouse se penche aujourd’hui sur les projets Compound et Nuo pour voir s’ils sont à la hauteur des attentes.

Ces nouveaux services sont déjà nombreux et le site defipulse liste les principales plateformes. Compound et Nuo, que nous étudions ici, présentent différents niveaux de risques et différentes propositions de valeurs.

Pour respecter les principes de la finance décentralisée, ces options sont décentralisées, fonctionnent avec Ethereum et sont compatibles avec le stablecoin DAI.

Compound.finance, premier arrivé et leader  

La plateforme de Robert Leshner, lancée en Décembre 2018 affiche un succès et une croissance insolente, avec plus de 31M$ actuellement en réserve sur Compound, qui a répliqué la formule de MakerDAO de prêts en sur-collatéralisation (1,5 euros d’actifs pour 1 euro de prêt minimum).

compound-finance logo

Facilité d’utilisation

La plateforme est très simple d’accès, même pour les utilisateurs les moins techniques. Une simple transaction permet de mettre à disposition son DAI (le stablecoin de MakerDAO) à un taux d’intérêt affiché en temps réel.

Les intérêts sont payés à chaque block Ethereum soit environ toutes les 15 secondes, et s’ajoutent au solde prêté, participant immédiatement à la génération des intérêts suivants. Les intérêts composés vont donc augmenter la rémunération du capital au fil du temps.

Le capital reste accessible à tout moment sans pénalité, ce qui renforce la confiance dans la plateforme.

Une plateforme auditée

Au niveau sécurité, la plateforme n’a pas connu de difficulté majeure depuis son lancement et a bénéficié d’un audit de son code informatique par Trail of Bits, société très réputée dans ce domaine.

Le montant du taux d’intérêt évolue en fonction de l’offre et de la demande : très élévée en Décembre 2018 (autour de 20%), une augmentation de l’offre a depuis fait baisser la rémunération qui se situe aujourd’hui à 4,09%. Des chiffres qui sur-performent toujours le livret A de 3,34 points et restent au-dessus de la grande majorité des produits proposés par la finance traditionnelle.

Nuo, un nouvel acteur en concurrence

nuo logo

Soutenu par Consensys Ventures, Nuo.network propose des services proches de ceux de Compound, en modifiant légèrement la formule : la plateforme propose d’effectuer des transactions décentralisées avec effet de levier. C’est-à-dire qu’avec 1 euro investi, le spéculateur va prendre une position à la hausse ou à la baisse avec jusqu’à 3 euros.

Des rendements supérieurs mais un risque plus élevé

Le risque de liquidation est donc beaucoup plus élevé, ce qui nécessite un processus réactif et rigoureux pour protéger les investisseurs qui mettent à disposition leur capital.

En contrepartie, l’utilisation des réserves mises à disposition est multipliée, ce qui va impacter positivement leur rémunération.

Ces plateformes ont toutes fait le choix de “mutualiser” les revenus payés par les emprunteurs. Celui qui met à disposition du capital recevra donc une rémunération, que ses fonds soient utilisés ou pas.

Nuo a exactement le problème inverse de Compound : près de la totalité des réserves en DAI sont utilisées par des spéculateurs qui parient à la hausse sur le cours de l’Ethereum dans un marché qui retrouve de l’optimisme.

Question sécurité ?

Nuo étant un acteur récent, le risque de sécurité est plus fort. Les smart-contrats ont reçu un premier audit mais la version actuelle n’a pas encore bénéficié de ce gage de sécurité, faute de temps. La plateforme a également été victime de bugs menant à des liquidations de positions qui n’ont pas été effectuées dans les temps, ce qui a fait perdre du capital aux créanciers. Ces problèmes ont depuis été corrigés.

L’équipe a également publié l’outil Nuoscan.io permettant de suivre l’ensemble des réserves, trades et prêts en cours sur la plateforme dans cette optique de transparence.

Les créanciers sont également moins libres puisque les intérêts ne sont distribués qu’à échéances des prêts, liquidation des positions ou fermeture du prêt avec anticipation de la part de l’emprunteur. Il peut y avoir des jours entiers sans rémunération.

Nous considérons donc Nuo comme beaucoup plus risqué que son concurrent Compound et appelons à la vigilance. Ce fort risque correspond évidemment à une rémunération plus importante, actuellement à 12.74%.

Par ailleurs, s’il est possible de mettre à disposition d’autres cryptoactifs sur ces plateformes, la complexité additionnelle qui consiste à tenir compte de la volatilité de l’actif sous-jacent est hors du périmètre de cet article.

Don't miss out!
Devenez un investisseur averti !

Vous avez aimé ce contenu ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l'actualité décryptée par nos experts !

Invalid email address
Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Leave A Reply

partages
Bitnami