Ethereum, créée en 2015 par Vitalik Buterin, est une plateforme fonctionnant sur un protocole permettant la création de smart contracts – “contrats intelligents” en français. On peut le concevoir comme un ordinateur mondial public sécurisé sur lequel tout un chacun peut déployer ses programmes, favorisant l’émergence d’un nouveau type d’applications décentralisées appelées dApps, pour ‘’decentralised Applications’’.

Ethereum : la plateforme de création de smart contracts

Il est important de comprendre que le rôle premier d’Ethereum n’est pas d’être une monnaie numérique. Il s’agit d’une plateforme permettant de créer des applications décentralisées. L’avantage d’une application décentralisée est qu’elle est extrêmement résiliente, transparente, et ne centralise pas les données dans les serveurs d’une seule entreprise.

Ce qui est côté sur les marchés s’appelle l’Éther

Tout comme pour Bitcoin, il existe un processus de minage sur Ethereum. Éther (ETH) est la monnaie native de la blockchain Ethereum. Des éthers sont générés en récompense de chaque bloc de transactions validé puis utilisés comme « carburant » pour le réseau. Ces éthers ont une valeur d’usage pour les développeurs de DApps, car ils permettent d’exécuter le code de leurs applications et servent d’unité de mesure des opérations en cours d’exécution telles que les contrats intelligents dans le réseau Ethereum.

Le nombre maximal d’éthers en circulation n’est pas cappé

C’est une différence notable par rapport à Bitcoin. Mais un nombre d’éthers fixe est généré toutes les 15 secondes, l’inflation monétaire est donc maîtrisée et, en terme de pourcentage, diminuera au fur et à mesure. Ces différents fondamentaux font que l’éther est un cryptoactif qui se démarque et qui a une fonction concrète pour les développeurs de smart contracts. Pour ces raisons, Coinhouse le propose à l’achat et à la vente sur sa plateforme en ligne.

Les smart contracts, une technologie révolutionnaire pour les entreprises

Le smart contract est l’innovation principale de la blockchain Ethereum. Il rend possible la programmation d’actions et leur exécution automatique lorsque certaines conditions se réalisent. On peut donner l’exemple facilement compréhensible d’un contrat d’assurance pour un voyage en avion : vous souscrivez un contrat d’assurance sur votre vol qui stipule que le prix du billet vous sera remboursé si le vol accuse plus de trois heures de retard. Si c’est effectivement le cas, ce smart contract enregistré dans la blockchain Ethereum est capable de vérifier le retard de votre vol et de procéder automatiquement à votre remboursement, en éthers. Cette technologie vous évite un grand nombre de démarches, supprime des intermédiaires, rend le processus de remboursement plus rapide, transparent et sûr dès le départ.

La plateforme sous-jacente de la plupart des ICO

Les ICO, cette nouvelle forme de levée de fonds pour des projets technologiques, servent pour la plupart à financer le lancement et le développement de smart contracts et applications décentralisées. Ces projets sont très nombreux à fonctionner sur le protocole blockchain spécifique d’Ethereum. Il y a notamment le standard de token ERC-20 qui assure qu’un projet a été développé en respectant certaines normes. C’est pour cette raison qu’Ethereum est désignée comme la plateforme permettant l’existence de la plupart des ICO.

Acheter et vendre de l’Ether

Don't miss out!
Devenez un investisseur averti !

Vous avez aimé ce contenu ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l'actualité décryptée par nos experts !

Invalid email address
Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
partages
Bitnami