BTU est un projet français innovant qui a réalisé une ICO en 2018 dans le but de remettre en question l’oligopole des grandes plateformes centralisées de réservation telles que Booking.com. L’équipe a mis en place un protocole de réservation open-source et décentralisé.

Un protocole open-source ?

L’idée n’est pas de remplacer un monopole par un autre mais bien d’apporter un service open-source dans le cadre d’une  plateforme de réservation : un logiciel développé dont le code est laissé en accès libre, afin que d’autres entreprises puissent l’adapter ensuite à leurs besoins métiers.

BTU a donc créé un protocole avec un standard de tokens Ethereum créé pour l’occasion, le ERC-808, utilisé pour la première fois pour créer le Booking Token Unit Protocol. Il fera le lien entre les fournisseurs de services – hôtels, compagnies aériennes, location de voitures – et les clients finaux. Cette plateforme permettra donc à chacun de proposer des services, et la libre concurrence devrait réduire mécaniquement les coûts.

btu page accueil

Disposant d’une communication très active, BTU s’est même récemment affiché sur les chaînes de télévision, une première en France pour une entreprise en rapport avec la Blockchain.

capture btu pub

Des expérimentations en cours

Afin de mettre en avant son modèle, BTU a démontré sa faisabilité par le biais de plusieurs “produits” : la réservation de voitures “Smart” à Paris avec https://btu-smart.com/ ou bien le booking avec https://btu-hotel.com/ qui affiche, selon nos tests, des tarifs inférieurs à ceux de la concurrence centralisée.

Les utilisateurs actifs de ces plateformes, via un mécanisme de fidélisation, reçoivent des BTU qui peuvent directement être échangés sur le site en cartes cadeaux Amazon suite à un partenariat avec Amazon France.

travel-booking_blockchain

La blockchain reste relativement discrète pour l’utilisateur final, car si ces plateformes sont bien compatibles avec des wallets de type Metamask, le processus de paiement s’effectue encore avec des monnaies fiduciaires directement avec le fournisseur de service, une carte bleue est demandée pour confirmer le booking. On ne conserve donc la blockchain que pour les aspects d’horodatage et de sécurité. Le client n’interagit pas non plus directement avec le token BTU, mais en recevra simplement à la fin de son booking.

Une arrivée sur les marchés

bittrex-logo

La plateforme d’échange américaine Bittrex a récemment intégré le token BTU dans son listing avec une paire Bitcoin/BTU dont le cours s’est stabilisé à 0.00012150 BTC/BTU, soit environ 0,36€. Il nous semble cependant encore tôt pour avoir une opinion sur cette valorisation : l’actif va certainement encore “chercher son prix”, occasionnant une volatilité plus ou moins importante.

Et le token BTU dans tout ça ?

100 million de BTU tokens ont été créés suite à l’ICO : 40% des tokens sont encore bloqués dans les réserves de l’entreprise fondatrice 808 labs pour plusieurs mois (20% pour les fondateurs, 20% pour 808 labs), 50% ont été distribués aux différents acheteurs de l’ICO et enfin 10% servent d’incentives et sont distribués aux premiers utilisateurs actifs des produits BTU pour en développer l’utilisation.

Un système de récompense via de l’affiliation, assez courant dans cette industrie, est également en place avec https://btu-earn.com permettant d’intégrer des widgets de réservation dans des pages web.

Dans un avenir proche, un ‘’staking’’ de tokens BTU sera demandé aux entités faisant l’intermédiaire entre les clients et les fournisseurs de services, afin de limiter les risques de fausses réservations ou d’annulations à la dernière minute, malheureusement très courantes dans cette industrie.

Le principe est qu’une somme en BTU devra être mise en séquestre au début de la réservation et sera rendue si tout se déroule comme prévu, évitant des frais de litiges et fluidifiant les relations entre intermédiaires et fournisseurs de services.

Il ne semble pas prévu à court ou moyen terme que les clients eux-mêmes puissent gérer des tokens dans le processus d’utilisation, ce qui au final facilite l’expérience utilisateur.

Coinhouse suit l’évolution du projet BTU depuis ses prémisses et nous en avons été le  partenaire en permettant la participation à l’ICO depuis notre Coinhouse Store. Après quelques mois, nous constatons un réel travail sur ce projet et un token librement échangeable sur les marchés.

Encore dans un stade de développement encore précoce, nous continuerons de partager avec vous les évolutions de ce projet dans les mois qui viennent. Les cryptoactifs majeurs tels que Bitcoin restent évidemment disponibles à l’achat ou à la vente sur notre plateforme Coinhouse.

Disclaimer : BTU Protocol Ecosystem Fund est un actionnaire minoritaire de Coinhouse

Don't miss out!
Devenez un investisseur averti !

Vous avez aimé ce contenu ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l'actualité décryptée par nos experts !

Invalid email address
Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Comments are closed.

partages
Bitnami