[social] [social_icon link="https://www.facebook.com/CoinhouseHQ" title="Facebook" type="facebook" /] [social_icon link="https://twitter.com/CoinhouseHQ" title="Twitter" type="twitter" /] [social_icon link="https://www.youtube.com/channel/UCwjgmYSY8Js5tohadBpcoxA" title="Youtube" type="youtube" /] [social_icon link="https://www.linkedin.com/company/coinhouse/" title="LinkedIn" type="linkedin" /] [/social]

Signaux contradictoires sur le marché des cryptoactifs cette semaine. Bitcoin baisse de 2,62% sur les sept derniers jours. Le principal cryptoactif s’échangeait autour de 3800$ (3350€) mercredi 27 février. Le mouvement haussier initié le 8 février, à 3350$ (2910€), a été brutalement stoppé dimanche 24 février au contact du niveau des 4200$ (3700€) que nous avions identifié comme zone de résistance depuis plusieurs semaines.

Bitcoin a ainsi perdu près de 500$, soit 12%, en une vingtaine de minutes, entraînant tous les autres cryptoactifs dans sa chute. Malgré l’approche du hard fork Constantinople, Ethereum perdait jusqu’à 20% sur la journée du 24 février avant de se stabiliser. L’indice de corrélation entre Bitcoin et Ethereum reste élevé à 0,85.

Les volumes sur le marché du Bitcoin ont fait un pic à près de 11 milliards de dollars échangés sur la journée du 24 février, mais ceux-ci sont depuis retombés sur des niveaux de l’ordre de 8 milliards, amenant le doute sur la poursuite de cette baisse.

Pourtant, ce fort mouvement vendeur sur le cours montre que le marché est toujours hésitant malgré les bonnes nouvelles qui s’accumulent sur l’évolution de l’écosystème. Les vendeurs ont toujours la main et il convient de rester prudent tant que Bitcoin n’aura pas formé de manière claire un plus haut hebdomadaire et sera au moins passé au-dessus du niveau de résistance à 4200/4400$.

Voici les principaux niveaux de prix à surveiller :

Bitcoin

Bitcoin chart

Des vendeurs sont clairement positionnés sur la zone de résistance des 4200/4400$. Un nouveau signal d’achat est conditionné au maintien de la consolidation actuelle autour des 3800$, puis à un retour vers la résistance des 4200$ qui, dans ce cas, aura des chances d’être franchie à la hausse.

[maxbutton id=”3″]          [maxbutton id=”2″]


Si les 4400$ sont ensuite franchis à la hausse, les acheteurs domineront le marché et la prochaine résistance sérieuse ne se trouvera pas avant le niveau des 4800$ (4250€) et le seuil psychologique des 5000$ (4400€).

Attention toutefois, dans le cas d’une confirmations baissière, le niveau des 3500$ (3150€) est un support important à surveiller, sur lequel le prix a beaucoup été traité en janvier et février. Une cassure à la baisse de ce support serait un signal de vente et une indication que le cours du Bitcoin irait tester les plus bas de 2018.

Ethereum

Ethereum chart

Ethereum baisse de 4,48% cette semaine et s’établit autour de 137$ (121€). LA forte baisse du 24 février est à relativiser avec la hausse de 55% que l’Ether avait initié depuis le 8 février. Avec le hard fork Constantinople toujours prévu pour jeudi 28 février, les prochains jours seront intéressants sur le marché de l’Ether. Si les acheteurs maintiennent la consolidation actuelle sur les niveau des 140$, et que la zone de résistance entre 160 et 180$ est retestée puis franchie à la hausse, le signal d’achat sera très fort. L’Ether aura certainement confirmé son retournement haussier long-terme.

[maxbutton id=”13″]          [maxbutton id=”12″]

Ethereum arrive dans une zone intéressante dans laquelle plusieurs indicateurs convergent. La zone de résistance des 160 à 180$ (130 à 142€), avait déjà rejeté le cours début janvier. Une forte réaction vendeuse s’est à nouveau produite dimanche 24 février, au contact des 165$. Le cours de l’Ether arrivait également au contact de l’oblique baissière long-terme – en jaune sur le graphique – qui rejette les prix à la baisse depuis le début du bear-market en janvier 2018. Enfin, la moyenne mobile à 200 jours – en bleue sur le graphique – s’approche aussi de cette même zone de prix et tend de plus en plus à se confondre avec cette oblique baissière.

Si ces niveaux rejettent à nouveau le cours, l’Ether retournera sur le support psychologique des 100$ (90€). Si ce niveau cède à son tour, le signal vendeur sera fort et le cours ira très probablement tester les plus bas de 2018 à 80$.

Ontology

Ontolgy vs Bitcoin chart

L’une des meilleures performances de la semaine dans le top 50 du marché revient à Ontology (ONT) avec une hausse impressionnante de 29% en sept jours face au dollar US et une hausse de 55% face au Bitcoin depuis le 8 février. ONT symbolise bien les gains relativement importants que réalisent plusieurs altcoins depuis le début du mois de février.

Est-ce pour autant le début d’une nouvelle ‘’saison des altcoins’’ comme on peut l’entendre ? Il faut rester prudent tant que le Bitcoin ne donne pas lui-même des signes de retournement haussier plus probants.

D’un point de vue chartiste, par rapport à Bitcoin, le support vers 1400-1500 satoshis est désormais bien identifié. Il avait occasionné un fort rebond du cours d’ONT en mars 2018, et une stabilisation de celui-ci depuis mi-décembre et jusqu’à cette nouvelle hausse que nous observons depuis plusieurs jours.

Le cours s’est arrêté sur une zone de résistance située entre 2700 et 3000 satoshis, qui a déjà été largement traitée à l’automne 2018. La période est désormais à la consolidation. Si les acheteurs reprennent rapidement la main sur ONT, il faudra surveiller la cassure du niveau des 3000 satoshis qui porterait certainement le cours vers la prochaine résistance des 4000 satoshis.  

Parmi les autres cryptoactifs majeurs, MakerDAO et Augur se maintiennent bien par rapport à Bitcoin et réalisent même de plus fortes hausses par rapport à celui-ci.

Les news à retenir

  • Afri Schoedon, l’un des développeurs core du protocole Ethereum décide d’arrêter ses contributions au projet. Le développeur occupait un rôle important chez Parity technologies, qui développe en autres l’un des client Ethereum les plus populaire. Cette décision fait suite à des réactions agressives à son égard quant à un de ses tweets où il mettait en avant les avancées faite sur le protocole Polkadot en comparaison de celles sur Ethereum et notamment du déploiement de Serenity. Certaines personnes l’ont accusé de retarder les avancées sur Ethereum par conflit d’intérêt pour Polkadot. Plusieurs membres de la communauté Ethereum ont écrit une lettre ouverte contre les menaces et les comportements toxiques.
  • La plateforme Veil, qui permet d’interagir facilement avec les contrats d’Augur, voit l’intérêt du public croître. Augur est une plateforme de marché prédictif, où les utilisateurs peuvent parier sur n’importe quel  événement en utilisant des cryptos. La plupart des contrats sont basés sur l’évolution des cours des cryptomonnaies, mais peuvent concerner des élections, des paris sportifs, etc.
  • Aragon dévoile son nouveau produit Aragon Agent qui pousse encore une plus loin les outils de management décentralisé. Ainsi, les DAO peuvent désormais trader directement leurs actifs sur des protocoles décentralisés comme Uniswap, mais aussi ouvrir des CDP sur MakerDAO, manager leurs noms de domaine Ethereum, ou tout autre actions impossible jusqu’à ce jour par les DAOs.
  • La plateforme Tron, que nous avons couvert la semaine dernière dans notre article, prévoit un hard-fork d’ici la fin février. Parmis les différentes améliorations, Tron permettra de créer des adresses multi-signatures et ajoute des fonctions visant la facilitation des comptes institutionnels.
  • Binance lance son Binance DEX, exchange décentralisé et permettant l’échange de certains actifs numériques de pair à pair. C’est le token BNB qui servira de pair d’échange les frais seront prélevés dans cette monnaie spécifiquement. Chaque trade aura le coût de 0.1 BNB.

L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que le contenu des articles ne constitue en aucun cas un conseil en investissement.
L’investissement dans les cryptoactifs comporte un risque de perte totale en capital.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à prendre contact avec notre service support.

Leave A Reply

Bitnami